Projet Jeunesse
 Contes
ACCUEIL
8 à adultes Catégorie
Contes africains

VIH-sida en contes

4 à 8 ans

5 à 12 ans

7 à 13 ans

8 à adultes

Préscolaire


 Rechercher
 

Contes 

8 à adultes



L’Huile, l’Igname et la Panthère

Réalisé par des enfants du Bénin (Afrique) pour les textes et par des enfants du Québec pour les illustrations.

L’Huile Rouge, l’Igname et la Panthère se transformaient en femmes en accrochant leurs peaux à un arbre chaque fois qu’elles allaient au marché pour vendre leurs produits. Dossou va les prendre pour épouses en plus de la sienne à condition de tenir un secret.

Si tu lis ou écoutes bien l’histoire, tu verras comment sa première épouse jalouse va réussir à faire dire son secret à Dossou avec les conséquences que cela va entraîner.

 

L’Huile Rouge (1), l’Igname (2) et la Panthère étaient devenues de très bonnes amies. Tous les cinq jours, elles allaient ensemble au marché. Sur le chemin, il y avait un gros arbre bien touffu. A chacun de leur voyage, lorsqu’elles arrivaient près de cet arbre, elles enlevaient leurs peaux qu’elles accrochaient aux branches et alors, elles se transformaient en femmes pour aller vendre leurs produits. Au retour, elles reprenaient leurs peaux et retrouvaient leurs formes initiales. Et cela durait depuis bien longtemps...

Mais un jour, un chasseur nommé Dossou s’était caché dans l’arbre et les surprit dans leur transformation. Il ne se montra pas mais, après leur départ, il sauta à terre, saisit les peaux et les cacha. Puis il regagna sa cachette en attendant le retour des femmes.

 

Lorsqu’elles eurent fini leur vente, elles revinrent, comme chaque fois, sous l’arbre et, ce jour-là, elles s’aperçurent que leurs peaux avaient disparu. Elles cherchèrent, cherchèrent, cherchèrent encore jusqu’à ce que l’homme descendit de l’arbre. Il leur demanda :

 " Qu’est-ce que vous regardez comme ça, sous cet arbre ?" Nous cherchons ce que nous avions accroché ici. " Si je vous le retrouvais, qu’est-ce que vous me promettriez en échange ? " Oh, tout ce que tu voudras ! Répondirent-elles en choeur. " Alors, vous allez devenir mes femmes ! " Elles acceptèrent mais elles demandèrent à Dossou :

" As-tu déjà une femme ?" Oui, répondit-il " S’il en est ainsi, tu dois t’engager à ne jamais dévoiler notre secret. " Il promit et il les emmena chez lui où la première femme les accueillit gentiment pensant qu’elles étaient de simples visiteuses. Mais, à sa grande surprise, elles restèrent longtemps. Si longtemps qu’elles purent faire, chacune, plusieurs enfants.

 

Après avoir dévoilé ses secrets, Dossou partit à la chasse comme si rien n’avait changé. Mais dès qu’il eut tourné les talons, la première femme se précipita au marché pour acheter de l’huile rouge, des ignames et de la viande comme elle le faisait autrefois, avant l’arrivée de ces trois femmes.

 

Dès son retour, elle mit la viande sur le feu mais la viande ne grilla pas. Alors elle se fâcha et la renversa. Puis elle mit l’huile rouge à chauffer mais l’huile ne blanchit pas. Alors elle se fâcha de nouveau et la jeta. Enfin, elle essaya de cuire les ignames mais elle ne réussit pas non plus. Alors elle se fâcha encore et les jeta aussi. Puis elle commença à injurier les trois amies.

 

Quand elle fut un peu calmée, elle partit faire sa toilette. A sa sortie, les trois femmes se ruèrent sur elle, la tuèrent, la brûlèrent et la mirent dans une bouteille sur laquelle elles inscrivirent que ces cendres étaient celles de la première femme de Dossou. Puis elles s’emparèrent de leurs peaux dont elles avaient découvert la cachette et se sauvèrent.

A son retour de la chasse, Dossou chercha partout et ne retrouva aucune de ses femmes. Mais, dans la cour, il aperçut bientôt une bouteille portant une inscription. Il s’approcha et, comme il savait lire, il comprit tout de suite ce qui s’était passé. Alors, il se précipita dans la rue et appela : " Au secours ! Au secours ! "

 

Tous les voisins accoururent et le virent tout en larmes mais ils ne purent que constater la situation. C’est pour éviter de telles déconvenues qu’il faut savoir garder un secret.

 Quelques explications :

1 - l’huile rouge : c’est l’huile de palme non raffinée utilisée pour la cuisine et au cours de certaines cérémonies dans la religion animiste.

2 - l’igname : c’est une plante cultivée dans les régions tropicales pour ses tubercules qu’on utilise comme des pommes de terre.


PLAN DU SITE |