Projet Jeunesse
 Contes
ACCUEIL
7 à 13 ans Catégorie
Contes africains

VIH-sida en contes

4 à 8 ans

5 à 12 ans

7 à 13 ans

8 à adultes

Préscolaire


 Rechercher
 

Contes 

7 à 13 ans



Un vrai héros
 

C'est l'histoire d'Antoine qui doit faire un exposé sur un héros qu'il va présenter en classe. Il cherche parmi les grandes vedettes mais il trouve que ces héros ne lui ressemblent pas.

Si tu lis ou écoutes bien l'histoire, tu verras pourquoi il a tout simplement choisi son grand-père.

Les enfants vont souvent chercher les héros parmi des vedettes, des personnages extraordinaires, des êtres qui ont des forces surhumaines qui, parfois, en dehors de leur super-puissance, ont une moralité parfois douteuse et souvent qu'il ne faudrait pas prendre comme modèle. Pourquoi ne pas chercher nos héros, nos modèles parmi des êtres chers qui nous apportent véritablement des perspectives d'avenir, des modèles de conduite qui méritent qu'on s'y attarde. C'est tout un sujet de discussion qu'il serait valable d'aborder avec les enfants.

Conte réalisé par des enfants dans le cadre du projet Les jeunes s’approprient leur littérature. Pour en savoir davantage.


Voici l'histoire d'un jeune garçon nommé Antoine. Il vit avec son père Jean, sa mère Isabelle et son grand-père Gilbert. Cet après-midi-là, le jeune garçon de sept ans est très préoccupé. En effet, au cours de la journée, il a reçu un nouveau travail d'école qui consiste à partager avec ses camarades de classe une présentation orale qui parlerait d'une personne qu'il admire et à qui il aimerait ressembler.

Malheureusement, Antoine n’a pas encore trouvé l’identité de son héros. Plusieurs heures ont passé déjà, mais aucune idée ne lui est venue en tête. « Peut-être Superman se dit-il, il sauve les gens en difficulté et il est très fort et courageux. »

Il ne lui a pas fallu longtemps avant de rejeter cette idée. En effet, Superman n'existe pas et c'est un sujet très peu original. Il aimerait surprendre toute sa classe avec un héros qui sorte de l'ordinaire.

Alors, il se remet à chercher parmi les inventeurs, les super héros, les grands médecins, les joueurs de sports professionnels, etc. C’est alors qu’il pense à Maurice Richard : « Mais oui, c’est l’un des plus grands joueurs de hockey de l’histoire ! Pense-t-il. »

Cependant, il réalise que ce personnage ne le touche pas personnellement. Il était peut-être doué au hockey, mais il n'avait rien fait d'extraordinaire aux yeux d'Antoine. Aussitôt cette idée chassée de son esprit, il choisit de réfléchir à quelqu'un de plus simple. C'est à cet instant qu'il pense à son gros chien Snouf qui lui est toujours fidèle, qui garde la maison et protège sa famille en tout temps.

Heureux d'avoir enfin trouvé une idée de sujet, il va faire part de sa découverte à sa mère. Cependant, celle-ci lui fait remarquer que c'est un animal et non une personne qui lui servirait de modèle lorsqu'il serait plus grand. C'est pourquoi elle lui suggère de trouver autre chose.

Découragé, il s'assoit sur une chaise dans la salle à manger. Lorsqu'il voit son grand-père passer dans le hall d'entrée, une idée soudaine lui vient à l'esprit. Il a toujours adoré son grand-papa Gilbert ! Il le trouve tellement intelligent et courageux et il aimerait tellement lui ressembler plus tard !

En plus, Gilbert est une personne qui existe vraiment, contrairement à Superman. Il est accessible, pas comme Maurice Richard, il n’est pas un animal, comme son chien et surtout, il vit dans sa propre maison ! « Ça y est, j’ai trouvé mon héros et il n’est pas question que je le change ! C’est la personne parfaite ! S’exclame Antoine. »

Le lendemain, Antoine présente son héros, c'est-à-dire son grand-père à toute sa classe. Il explique à tous ses amis et amies que son grand-père est une personne extraordinaire, douce et surtout très drôle. " Grand-papa est allé en France pour faire la guerre et est revenu avec des blessures partout ! " Il leur parle également de la ferme que grand-papa cultive et de toutes les responsabilités qu'il lui donne : aller chercher les œufs, traire la vache, conduire les brebis dans l'enclos en compagnie de son gros chien Rex.

Antoine n'en finit plus de raconter des plaisanteries que son grand-père lui raconte. Toute la classe rit et l'applaudit à la fin de la présentation de son héros. Son institutrice le félicite de son choix.

Le soir même, avant de se mettre au lit, Antoine embrasse son grand-papa Gilbert et le remercie de tout ce qu'il fait pour lui et pour toutes les fois où il l'a écouté et aidé lorsqu'il avait des problèmes. C'est sur ces belles pensées, qu'Antoine tombe dans un profond sommeil.


PLAN DU SITE |