Projet Jeunesse
 Contes
ACCUEIL
7 à 13 ans Catégorie
Contes africains

VIH-sida en contes

4 à 8 ans

5 à 12 ans

7 à 13 ans

8 à adultes

Préscolaire


 Rechercher
 

Contes 

7 à 13 ans



Mon papa à moi
 

C’est l’histoire de deux enfants qui parlent de leur père comme de grands héros qui ont réalisé des exploits extraordinaires.

Si tu lis ou écoutes bien l’histoire, tu verras comment Thierry découvre la vérité et comment Thomas aime son papa même s’il n’est pas un héros.

Les enfants ont tendance, lorsqu’ils discutent entre eux, à faire de la surenchère. Dans cette histoire, chacun veut vanter les faits d’arme de leur père. Ramené à la réalité l’un d’entre eux réalise que le sien est tout autant un modèle pour lui et qu’il l’aime ainsi, avec ses qualités et aussi avec ses défauts. Pourquoi aller chercher bien loin ses modèles. C’est tout un sujet de discussion qu’il serait valable d’aborder avec les enfants.

Conte réalisé par des enfants dans le cadre du projet Les jeunes s’approprient leur littérature. Pour en savoir davantage.


Il était une fois, dans une petite ville nommée Townsville, deux gentils petits garçons : Thomas et Thierry. Ces deux enfants étaient inséparables. Thomas avait six ans tandis que Thierry en avait cinq. Ils étaient tous deux dans la même classe en train de faire des collages avec leur maîtresse.

DRING, DRING! Ouais, la cloche a sonné ! Comme tous les autres garçons, Thomas et Thierry se sont précipités vers la porte. Comme tous les autres garçons, ils attendaient que leurs parents viennent les chercher. À la différence des autres garçons, leurs parents n’arrivaient pas.

Voyant cela, Thomas a voulu impressionner son ami Thierry en vantant les supposés exploits accomplis par son père. «Mon papa à moi, eh bien, il a sauvé une dame et son fils alors que leur maison était en train de brûler !» Dit Thomas. Thierry n’en revenait pas.

Thierry qui avait été étonné par l’exploit du père de son ami lui répondit : «Bof moi mon papa, il a sauvé un bébé alors qu’il était sur le point de se faire manger par un requin.»

Ne voulant pas perdre la face, Thomas lui a rétorqué : «Ce que j’ai oublié de te dire, c’est qu’en plus d’être pompier, mon père est policier et il a arrêté des criminels qui avaient cambriolé une banque.»

Pour glorifier son père, Thierry lui a répondu : «Ton papa ne vaut rien car le mien, eh bien, il a soulevé un camion.» Thomas ne savait plus quoi répondre pour contrer cette attaque.

Après avoir épuisé tous les actes d’héroïsme que leur père respectif aurait accompli, le papa de Thomas arrive et dit à son fils: «Désolé mon petit Thomas, mais j’avais beaucoup de travail au bureau. Pour m’excuser du retard je vais t’acheter une glace.»

Thomas devient tout rouge car Thierry venait de découvrir que son père n’est qu’un homme normal et sans exploit mais c’est son papa et il l’aime comme il est.


PLAN DU SITE |