Projet Jeunesse
 Contes
ACCUEIL
5 à 12 ans Catégorie
Contes africains

VIH-sida en contes

4 à 8 ans

5 à 12 ans

7 à 13 ans

8 à adultes

Préscolaire


 Rechercher
 

Contes 

5 à 12 ans



Don Kiki

Le courageux policier gorille Don Kiki s’est fait kidnapper son pauvre chien adoré Kirou par Croquemitaine et Croquedent qui ont voulu se venger.

Si tu lis ou écoutes bien l'histoire, tu verras comment Don Kiki, aidé de quelques indices et d’une douzaine de chiens policiers, va pouvoir sauver Kirou.

Ce texte aborde la responsabilité que l’on a envers un ami ou un être cher et les gestes qu’il faut poser en vertu de cette fidélité. On peut aussi réfléchir sur «Réfléchir avant d’agir» et à quel point il est payant de planifier ses actions avant d’entreprendre.

Conte réalisé par des enfants dans le cadre du projet Les jeunes s'approprient leur littérature. Pour en savoir davantage.



Voici l’une des meilleures aventures du courageux policier gorille : Don Kiki. Cette histoire se passe tard en automne, alors que toutes les feuilles sont tombées. On appelle cette période de l’année « L’été des Indiens » parce qu’il fait encore chaud le soir. C’est donc un soir de cette saison-là que Croquemitaine et son ami Croquedent avaient choisie pour kidnapper le chien de garde de Don Kiki, le fameux Kirou.

Les deux complices complotaient depuis longtemps cet enlèvement, car ils en veulent énormément à Don Kiki. Ils ont décidé de demander à Don Kiki une rançon substantielle en échange de son chien de garde. Après leur kidnapping, ils ont immédiatement caché Kirou dans leur grenier. Naturellement, ils ont volé en même temps, la cage du chien policier et ils l’ont enchaîné solidement aux barreaux. Le pauvre Kirou n’est pas près de sortir de sa prison !

Quand Don Kiki est revenu de son travail et qu’il a constaté l’absence de son fidèle gardien, il était dans tous ses états et il a pleuré. Il s’est mis à chercher des indices et il a cherché, il a cherché… Soudain, après avoir trouvé une mitaine à moitié dévorée, ses yeux s’ouvrent : au fil des années, il a déjà emprisonné un méchant voleur, qui avait l’habitude de dévorer les mitaines ! Ce voleur, s’appelait : « Croquemitaine »… De plus, ce méchant voleur déteste les chiens et les chiennes blanches… Or, Kirou est un magnifique chien blanc !

Quant à Croquedent, l’ami de Croquemitaine, Don Kiki s’est souvenu qu’il est encore plus méchant et qu’il grogne tout le temps, parce que ses souliers lui font mal aux pieds et qu’il déteste tout le monde et qu’il montre toujours ses grosses dents pour leur faire peur : C’est pour ça qu’on l’appelle Croquedent. Don Kiki est convaincu que lui aussi est dans le coup. Il se dit immédiatement : « Rien ne sert de pleurer, il faut agir, maintenant »

Le lendemain, à la tombée de la nuit, Don Kiki, après s’être assuré que les deux loustics ne l’entendaient pas, s’introduisit dans la maison des deux malfaiteurs pour leur tendre un piège en posant une corde dans des endroits stratégiques. Pendant ce temps, il entendait son pauvre Kirou qui pleurait et gémissait, emprisonné dans le grenier. Mais il décida, d’attendre au lendemain pour agir, afin d’aller chercher du renfort.

Les étoiles n’avaient pas encore pâli dans le firmament que Don Kiki se postait devant la maison des deux malfaiteurs en compagnie d’une douzaine de chiens policiers. Ils étaient tous bien décidés à sauver le pauvre Kirou de son grenier et à emprisonner Croquemitaine et Croquedent.

Comme le supposait Don Kiki, ils ont trouvé les deux voleurs emprisonnés dans ses pièges. Et ils purent enfin libérer le cher Kirou qui était bien assoiffé et dont les pattes étaient fort endolories par ses chaînes. Kirou est si content, quand il voit son maître, qu’il saute dans ses bras !!!


PLAN DU SITE |