Projet Jeunesse
 Contes
ACCUEIL
5 à 12 ans Catégorie
Contes africains

VIH-sida en contes

4 à 8 ans

5 à 12 ans

7 à 13 ans

8 à adultes

Préscolaire


 Rechercher
 

Contes 

5 à 12 ans



La Joie retrouvée dans l’Océan
 

C'est l'histoire de la princesse Océane qui se fait attaquer par le méchant requin pollueur Mic. Heureusement que Tara, son amie, a pu aller chercher du secours.

Si tu lis ou écoutes bien l'histoire, tu verras comment le robot ZZZ va la sauver et arriver à dépolluer le fond de l’océan.

Nous voyons, dans cette histoire, l’opposition entre la fragilité des fonds marins et des êtres qui y vivent avec la puissance d’un être maléfique, le requin Mic, qui veut détruire cet équilibre écologique. Ce qui est mis en avant, c’est l’esprit d’entraide et de dévouement au péril de sa vie qui va venir à bout de ce danger en apparence insurmontable.

Conte réalisé par des enfants dans le cadre du projet Les jeunes s'approprient leur littérature. Pour en savoir davantage.


Il était une fois une Princesse Sirène, nommée Océane, qui vivait au fond de l’Océan. Océane était très amoureuse de son mari, le roi Yeppi. Yeppi, était le roi des hippocampes et son royaume était une grande forêt de corail. L’eau, dans cette forêt de corail, était si pure, sans pollution d’aucune sorte et plusieurs convoitaient ce royaume. Le roi Yeppi en était très fier. Cependant, il était si occupé à protéger son royaume, qu’il n’avait pas beaucoup de temps pour tenir compagnie à sa belle princesse.

Un jour que la princesse Océane se promenait dans la forêt de corail, en compagnie de sa fidèle amie, Tara, un superbe dauphin bleu et blanc, elles aperçurent l’affreux requin Mic qui rôdait aux alentours. Il était en train de poser des pièges polluants, pour polluer tout l’Océan et ses habitants. Et après l’Océan, ce serait la Terre tout entière ! Oui, le requin Mic était l’être le plus méchant qui vivait au fond de la mer. De plus, c’était le plus grand ennemi du roi Yeppi.

Océane, en voulant se sauver pour avertir son mari, coinça sa belle et longue queue au détour d’une caverne. Son amie Tara eut beau tout faire pour essayer de dégager la princesse Océane, elle restait toujours coincée. « Vite Tara ! » Dit Océane, « il faut que tu partes à la recherche de mon mari, le roi Yeppi car lui seul pourrait me dégager. » Donc, Tara, très inquiète partit chercher de l’aide.

Pendant son absence, Mic eut tout le temps de placer ses pièges dans la forêt de corail et d’envelopper Océane dans un filet dont les mailles étaient si serrées, que personne ne pourrait la libérer. Vraiment, pour Mic, la princesse Océane était une proie de choix!

Quand le roi Yeppi, enfin, rejoint par Tara, il se rendit compte, de loin, de la situation. Il se dit qu’il avait besoin d’aide, car, seul, il n’arriverait jamais à sauver, à la fois sa chère Océane et l’Océan tout entier des pièges de l’affreux requin Mic. Ces pièges étaient de petites ampoules contenant un liquide extrêmement polluant. Aussitôt qu’un poisson ou tout autre habitant de l’Océan, croyant que c’était de la nourriture, s’approchait de ces ampoules, elles éclataient, libérant ce liquide meurtrier. La mort était instantanée. Or, il y avait des milliers de petites ampoules autour d’Océane…

Il n’y avait pas de temps à perdre ! Le roi Yeppi se rua donc en toute vitesse à la surface. Depuis environ un mois, il avait constaté qu’un petit sous-marin était amarré presque au-dessus de sa forêt de corail. Ce petit sous-marin, semblait équipé comme un laboratoire. Les membres de l’équipage avaient l’air très occupés à faire des tests. De plus, le sous-marin était pourvu d’un magnifique robot qui, aux yeux avertis de Yeppi, semblait fort efficace.

C’est donc à ce robot que le roi Yeppi s’adressa directement : « Monsieur le Robot, s’il vous plaît, venez à mon aide. Je suis Yeppi, le Roi des hippocampes. Aidez-moi à sauver, non seulement mon épouse, la princesse Océane, mon royaume et la forêt de corail, mais aussi, tous les habitants de l’Océan. » Le robot dont le nom était ZZZ, c’était écrit sur son casque d’or en lettres lumineuses, baissa lentement la tête vers le Roi des hippocampes. « Soyez - très - bref. Ex - pli - quez - la - si - tu - a – tion ! » Après que le roi eut tout expliqué, ZZZ dit : « J’ac - cep - te de vous aider. Pri - o - ri - té : ques - tions - hu - ma - ni - tai - res. Pro - gram - mé - pour - ça. »

ZZZ sauta dans l’eau pour rejoindre Yeppi. ZZZ était fabriqué d’un métal antirouille de la couleur de l’or. Sur son dos étaient vissés de puissants réacteurs qui le propulsaient à une vitesse vertigineuse. Ses bras et ses pieds étaient munis de gros broyeurs et d’aspirateurs très performants. Ils arrivèrent très vite à la forêt de corail. Yeppi aperçut de loin sa chère Océane toute ligotée et prisonnière de Mic qui tournait et tournait autour d’elle. ZZZ entreprit de la libérer en sciant le filet avec un de ses broyeurs.

En même temps, il faisait fonctionner ses réacteurs qui se mirent à avaler l’affreux requin Mic. Puis, après avoir éloigné tout le monde, il s’attaqua aux petites ampoules de poison. D’abord en les broyant puis, en les « avalant » avec ses réacteurs. Malheureusement, il y avait tellement de détritus et l’eau était tellement brouillée et épaisse, que les mécanismes de vidange du pauvre ZZZ ne suffirent bientôt plus à la tâche. Il explosa. De loin, le roi Yeppi, la princesse Océane et Tara, virent cette explosion changer complètement l’aspect du fond de la mer.

Après ce désastre, le roi Yeppi et la princesse Océane, continuèrent d’être heureux. Ils rebâtirent ensemble leur beau Royaume, aidés par leur amie Tara. La paix et la joie régnaient de nouveau au fond de l’Océan dont les eaux étaient redevenues très pures. Mais, personne n’oublierait jamais le robot ZZZ qui avait donné sa vie pour l’Humanité. Il était programmé pour ça !


PLAN DU SITE |