Projet Jeunesse
 Contes
ACCUEIL
4 à 8 ans Catégorie
Contes africains

VIH-sida en contes

4 à 8 ans

5 à 12 ans

7 à 13 ans

8 à adultes

Préscolaire


 Rechercher
 

Contes 

4 à 8 ans



Le bon Samaritain

 
61801

C'est l'histoire de Crevetta, une petite fille qui ne peut pas se baigner parce qu’elle a oublié de prendre sa bouée de sauvetage.

Si tu lis ou écoutes bien l'histoire, tu verras comment un beau poisson mystérieux va pouvoir l’aider.

Réalisé par Jade Latraverse-Arquilla, six ans, avec le support de sa maman et de bénévoles de l’Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes pour la mise en forme du projet.

Cette histoire, sortie de l’imaginaire d’une petite fille, nous fait penser, en tant qu’adultes, à la pensée magique. Elle peut être reprise en discussion avec des enfants pour les faire réfléchir sur ce qui est réaliste et sur ce qui est impossible dans la vie de tous les jours.

Association pour la Création Littéraire chez les Jeunes
Projet «Les Jeunes s’approprient leur littérature»
projetjeunesse@hotmail.com

C’est une belle journée d’été. Papa Crevetti est au travail comme tous les jours. Maman Crevetti décide d’aller à la plage avec Crevetta, sa petite fille. Elle ramasse le parasol, des serviettes sans oublier le goûter. Elle place le tout dans la voiture et les voilà parties pour la mer.

Bébé Crevetta sautille de joie car elle adore la mer. Après une heure de route on voit déjà la mer qui scintille à l’horizon.

Maman Crevetti choisit un endroit confortable sur la plage et Crevetta court dans l’eau. « Maman, maman! » crie Crevetta, « Donne-moi mon gilet de sauvetage. »

Maman Crevetti cherche dans le coffre de la voiture, dans les bagages, sous les sièges mais, hélas, pas de gilet. Que faire? Maman Crevetti est désolée.

Crevetta pleure très fort car elle sait qu’elle ne pourra pas aller dans l’eau sans son gilet.

Au même moment un magnifique poisson, un poisson très spécial, se promène dans l’eau sur les bords de la plage. Il remarque Crevetta en pleurs et il s’approche tout près d’elle en lui demandant gentiment: « Pourquoi pleures-tu? ». Cervetta sèche ses larmes et lui répond : « Je pleure parce que maman a oublié mon gilet de sauvetage et je ne pourrai pas aller dans l’eau car je ne sais pas encore bien nager. »

Le poisson imaginaire qui a sorti sa tête multicolore comme un arc-en-ciel réfléchit un moment et annonce à Crevetta : « J’ai peut-être trouvé une solution. Attends-moi, je serai bientôt de retour.

Crevetta saute de joie. Elle se dit qu’elle pourra aller dans l’eau, sauter, courir et ramasser des coquillages. Elle attend, attend.

 Finalement, elle se dit que le poisson était vraiment un poisson imaginaire, un poisson qu’elle avait inventé dans sa tête de toute petite fille. Le temps passe et Crevetta se remet à pleurer. Sa maman tente de la consoler mais sans succès.

Au moment où maman Crevetti et Crevetta se préparent à quitter la plage, que voit la petite fille sauter de l’eau? Son poisson imaginaire! Il est de retour avec une bouée fabriquée avec des branches.

Crevetta est ravie, la bouée lui fait à merveille. Elle remercie son poisson imaginaire en agitant ses bras et POUF la voilà dans l’eau. Maman Crevetti est très heureuse car, grâce à un bon Samaritain, la journée à la plage sera une magnifique partie de plaisir pour sa petite fille.


PLAN DU SITE |